Bernard Lesecq

Le dénicheur c'est tout simplement l'histoire d'une vie à travers la création. Un questionnement sur les fondements de l'existence et la perpétuelle interrogation de l'homme face à l'humanité, ou plutôt face à lui même. C'est la recherche de la lumière dans l'obscurité, l'obscurité dans la lumière, une ouverture, un autre regard. C'est le désir intime de découvrir encore ce qui semble être là, peut être…dans le nid vide.

C'est voir ce que l'on ne voit pas. Faire de l'absence une présence, du vide : le tout. Mais c'est aussi l'espoir de voir le monde autrement. De moduler ses champs de vision. C'est prendre le temps l'observer la nature dans sa puissance merveilleuse et de réaliser qu'en elle, c'est une partie de nous que nous voyons. Benard Lesecq avait une vérité, ce serait peut être ses 12 ans. L'étonnement, la fraîcheur et l'élan de toujours chercher, fouiller et tenter de trouver ou retrouver ce qui existe ou pas… peu importe. C'est protéger sa capacité d'émerveillement et rester en vie. Le dénicheur c'est un arbre rouge, un ou deux personnages, un nid vide et la nature qui vit à travers l'orage.